Evolution

Les Cétacés se caractérisent par un corps fusiforme et allongé, des membres antérieurs transformés en palettes natatoires, la disparition des membres postérieurs, une puissante nageoire caudale et une internalisation de leurs organes génitaux. Comme tous les Mammifères, ils sont à sang chaud, ils possèdent des poumons et les femelles portent et allaitent leurs petits.
Les Cétacés témoignent des modifications nécessaires à des Mammifères pour vivre en milieu aquatique.

Il semblerait qu’à la fin du Crétacé, de nombreux prédateurs marins aient disparu, libérant ainsi une niche écologique qu’auraient pu occuper les mammifères.
Les cétacés semblent avoir un ancêtre commun avec les Artiodactyles, dont font partie les hippopotames. Il y a 50 millions d’années, le premier cétacé connu est le Pakicetus (il provient du Pakistan), il vivait principalement sur terre mais pouvait aussi entrer dans l’eau pour se nourrir ou peut-être se protéger du soleil. Il ne ressemble pas du tout à l’image qu’on se fait d’un cétacé. Pakicetus était un petit mammifère en partie terrestre quadrupède et poilu, un peu comme un gros chien, il était donc capable de marcher et de courir. Vivant dans un environnement de fleuves et d’estuaires, il était sans doute obligé de pêcher pour se nourrir.
Il s’agit d’une étape charnière de l’adaptation au milieu : le moment où un groupe de mammifères passe d’un mode de vie terrestre à un mode de vie uniquement marin.

Puis, les ancêtres des cétacés sont retournés à la mer et ont commencé à coloniser les eaux salées des estuaires riches en poissons. Au cours des millénaires, ils se sont adaptés au milieu marin. L’adaptation à ce nouveau milieu fut lente. Les paléontologues ont découvert un animal qui était aussi à l’aise sur la terre ferme que dans l’eau. L’Ambulocetus (« le Cétacé marcheur qui nage ») vivait il y a 48 millions d’années. Il nageait en ondulant son corps comme le font les loutres marines et se déplaçait certainement à terre. Il avait de puissantes dents et semblait être un redoutable chasseur. L’Ambulocetus était un Cétacé amphibie avec une locomotion au sol peu véloce mais présentant un fort degré d’adaptation en milieu aquatique, semblable à celui des otaries actuelles.

Les premiers animaux qui ressemblent vraiment aux baleines actuelles font partie d’un groupe appelé les Archéocètes (du latin «cétacé ancien») apparu il y a 40 millions d’années (Eocène). Ces animaux ne sont plus du tout amphibie et dépendent totalement du milieu aquatique. On pense qu’ils vivaient dans les mers peu profondes et les estuaires. Leur corps était allongé comme une torpille et leurs membres antérieurs ayant été transformé en palettes natatoires leur servaient à se diriger. De plus, une puissante nageoire caudale s’est formée et les membres postérieurs ont progressivement disparu. Les crânes des premiers cétacés montrent que les narines se sont déplacées vers le haut pour faciliter la respiration lorsque l’animal remonte à la surface.
Parmi les Archéocètes, les paléontologues ont trouvé des fossiles de Dorudon (5m de long), Cynthiacetus (10m) et de Basilosaurus (15m). Ils sont bien adaptés au milieu aquatique. Cependant contrairement aux Cétacés actuels leurs dents sont individualisées en incisives, canines, pré-molaires et molaires. On les qualifie d’hétérodontes.
Le Basilosaurus vivait il y a environ 38 millions d’années et nageait sans doute en ondulant son corps. Le Dorudon peupla les mers jusqu’au Miocène, il y a 25 millions d’années, et n’avait plus du tout de membres postérieurs. Ces cétacés primitifs ont complètement disparu il y a environ 30 millions d’années.

De cette évolution sont apparus les deux grands groupes de Cétacés actuels : les Mysticètes (de mystacos, moustache en grec sont des cétacés à fanons) et les Odontocètes (de odontos, dent en grec sont des cétacés à dents). Des spécialisations alimentaires permettent à ces deux groupes de cétacés de ne pas rentrer en concurrence sur le plan alimentaire. Les Mysticètes sont apparus il y a 34 millions d’années. Les Odontocètes sont apparus il y a environ 30 millions d’années avec notamment les premiers cachalots. Les plus anciens Odontocètes ont encore des caractères primitifs, par exemple des dents bien individualisées (ils ne sont pas encore monodontes) et des narines moins reculées que celles des Cétacés actuels. Les Odontocètes vont aussi développer un système leur permettant de s’orienter dans l’eau indépendamment de la vision : le sonar.

Cette évolution d’un mode de vie terrestre à un mode de vie entièrement aquatique est l’une des plus spectaculaires du monde animal. L’anatomie et la physiologie de ces animaux en ont été complètement bouleversées en quelques dizaines de millions d’années.
Ces théories sur l’évolution des cétacés s’approfondissent au fur et à mesure des découvertes des paléontologues. Ainsi en Décembre 2007, un fossile appartenant à la famille des Raoellidés a été découvert. Nommé Indohyus par les chercheurs, il serait le Cétacé le plus primitif, contemporain du Pakicetus.
Nous avons encore beaucoup à apprendre sur l’origine des cétacés modernes. 

Galerie

Photos: 
  • Ambulocetus natans squelette
  • Ambulocetus reconstitution
  • crâne Cynthiacetus
  • Dorudon reconstitution
  • Indohyus
  • Migration des narines
  • Odobenocetops
  • Pakicetus reconstitution
  • Pakicetus squelette
  • Transformation de la palette natatoire