Les dauphins qui nagent de manière synchrone sont les plus optimistes

< Retour vers la liste des actualités

Depuis plus de 2 ans, une doctorante anglaise inscrite au laboratoire LEEC de l’université de Paris 13 (http://leec.univ-paris13.fr/new/ travaille à établir des critères objectifs de bien-être animal. Pour son étude, Isabella Clegg suit le groupe de dauphins au Delphinarium du parc Astérix.

Dans le cadre de sa thèse, elle a adapté le fameux test de l’optimisme (ou pessimisme) qui nous fait « voir le verre à moitié plein ou à moitié vide » pour les dauphins ! Tout d’abord, les soigneurs animaliers ont appris aux dauphins à se diriger vers une cible placée alternativement à deux emplacements distants : lorsque les dauphins atteignaient la cible placée à l’endroit 1, les soigneurs les regardaient et applaudissaient ; lorsque les animaux atteignaient la cible placée à l’endroit 2, ils recevaient du hareng : le jackpot ! De manière générale, les dauphins allaient plus vite à la cible lorsqu’elle occupait la position 2 plutôt que 1. Lors du test, la cible était placée à un nouvel emplacement à mi-chemin entre les positions 1 et 2 et l’étudiante calculait leur temps à atteindre la cible. Les dauphins s’y dirigeant rapidement, espérant recevoir du poisson, avaient donc tendance à « voir le verre à moitié plein » en d’autres termes à être optimistes.

Pour la première fois, une étude scientifique renseigne sur les états affectifs des dauphins testés. Ce travail est d’autant plus intéressant que la doctorante a montré que ces mêmes dauphins sont ceux qui passent le plus de temps dans un comportement social consistant à nager de manière synchrone avec ses congénères et que cette tendance perdure dans le temps. Il semble donc que la nage synchrone resserre le lien entre les dauphins et qu’elle soit liée à des émotions positives. Chez les humains, il a aussi été démontré qu’avoir des activités sociales nous rendaient plus positifs.

Cette étude est la 1ère du genre chez des dauphins et montre que quand la situation de bien-être est positive les dauphins sont optimistes !

Cette étude est publiée dans la revue scientifique « Behavioural Brain Research » (http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0166432817300761) et elle est déjà reprise outre Atlantique par le site du « New Scientist » (https://www.newscientist.com/article/2120805-synchronised-swimming-seems...) et par the Conversation (https://theconversation.com/synchronised-swimming-makes-dolphins-more-optimistic-73209).

 

Photos: